Diagnostic amiante pourquoi et comment le faire

Diagnostic amiante : pourquoi et comment le faire ?

L’utilisation de l’amiante dans le bâtiment fut populaire à une certaine époque grâce à sa solidité et son excellente capacité d’isolation. Depuis la découverte de ses dangers pour la santé, le produit est prohibé par les autorités. De ce fait, toutes les constructions qui le contiennent doivent obligatoirement être désamiantées. Ce processus doit être pratiqué par un professionnel. Zoom sur une opération délicate.

Pourquoi désamianter ?

Les études et les témoignages sont unanimes : l’amiante est l’élément déclencheur de plusieurs cancers. En plus de son effet cancérigène, elle provoque des inflammations dangereuses au niveau de l’appareil digestif. Tous ceux qui ont été directement exposés à ses particules, comme les ouvriers souffrent actuellement de plusieurs maux. D’ailleurs, la grande majorité d’entre eux ont succombé à leur maladie quelques années après le contact avec le produit. Il en est de même pour les occupants des immeubles non désamiantés. Les pathologies tardent à venir, mais ne sont pas moins dangereuses. C’est pourquoi il est impératif d’éviter l’exposition et d’opter pour une opération de désamiantage.

La toxicité de l’amiante impacte également sur l’environnement. Les solvants utilisés pour sa fabrication ne respectent en aucune façon l’équilibre écologique en émanant des poussières polluantes dans l’atmosphère. Toutes ces raisons poussent à faire appel à un professionnel pour désamianter les lieux.

Comment se déroule le processus ?

Lorsque le logement a été construit dans les années 1 980 à 1 990, il est vivement recommandé de passer par un diagnostic. En effet, l’utilisation de la matière a été très populaire durant cette fourchette de temps. En cas de détection du produit, même en petite quantité, l’expert procède au désamiantage. La procédure se déroule en plusieurs étapes. Les objectifs consistent à ôter le produit sans contaminer les espaces stériles.

Après le repérage des amiantes, le professionnel commence par protéger les surfaces non polluées. Ce qui implique le déplacement des meubles avant toute intervention. Par la suite, un confinement aux fumigènes sera effectué pour éviter la propagation de la poussière. Une fois que les lieux sont suffisamment humides, on peut procéder à l’enlèvement de l’amiante en suivant des méthodes typiques. Lorsque tout est retiré, un nettoyage en profondeur est réalisé suivi de plusieurs contrôles dans le but de s’assurer que tout est en ordre. L’entreprise s’occupe de la gestion des déchets souillés pour plus de sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *