Les diagnostics immobiliers obligatoires

 Le diagnostic immobilier est la démarche suivie durant l'évaluation d'un bâtiment tout en respectant des critères bien précis propres à l'objet de l'étude. 

Toutefois, il existe des diagnostics immobiliers obligatoires. Ces derniers varient selon la variation de la situation. Pour en savoir plus, vous êtes invités à continuer la lecture de cet article.

Quels sont les critères qui définissent la liste des diagnostics obligatoires ?

Comme il a déjà été dit plus haut, les diagnostics immobiliers obligatoires ne sont pas similaires pour tous les cas. La liste varie selon la situation traitée :

  • L'occasion du diagnostic : le diagnostic n'est pas le même dans le cas d'une vente, que dans le cas d'une location. Il varie également si c'est un diagnostic d'avant travaux ou d'avant démolition.
  • Le type de biens à diagnostiquer : qu'il s'agisse d'une maison, d'un appartement ou encore d'un commerce ou autres, ce n'est pas la même chose non plus.
  • La localisation géographique du bien : les éléments à prendre en compte dans une maison située en plein centre-ville, ou encore d'une autre située à la campagne, ne sont pas les mêmes.
  • L'âge du bien : la date de construction fait elle aussi quelques différences.
  • l'ancienneté des installations : si le gaz, électricité, ou encore la plomberie ont été installés récemment, ça ne nécessite pas la même attention que si l'installation remonte à plusieurs dizaines d'années. 

Quels diagnostics immobiliers sont-ils considérés comme obligatoires ?

 Ayant parlé des critères définissant les diagnostics immobiliers obligatoires, nous allons maintenant les aborder en eux-mêmes. 

  • L'état des risques et pollutions : ce diagnostic aide à informer le futur locataire ou propriétaire des risques naturels de pollution, risques miniers, sismicité ou encore risques technologiques auxquels il pourrait se trouver confronté.
  • Diagnostic d’amiante :  l'amiante étant un matériau constituant un problème majeur nuisant à la santé publique, son diagnostic a été rendu obligatoire pour tout logement individuel.
  • Le diagnostic de plomb : jugé obligatoire pour tout logement construit avant le 1er Janvier 1949. Il consiste à la détection de présence de plomb dans un logement. Ce dernier étant la principale cause du saturnisme infantile.
  • Le diagnostic électrique : il consiste à déterminer l'existence ou non d'installations électriques défectueuses.
  • La surface loi Carrez : elle consiste à informer le futur propriétaire immobilier au sujet de la superficie réelle, privative du lot de copropriété qu'il est sur le point d'acquérir.
  • Le diagnostic gaz : ce dernier consiste à vérifier l'installation de gaz.
  • Le diagnostic termites : obligatoire dans certaines zones déclarées comme étant infectées. 

Toutefois, comme nous l'avons déjà précisé, ces diagnostics sont obligatoires dans la plupart des cas. Mais ils varient selon la zone où est situé le bien, ainsi que selon les critères que nous avions abordés au tout début. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *